POLITIQUE: Le CDP travaille à reconquérir le pouvoir en 2020, selon Eddie Komboïgo

Le président de l’ex-parti au pouvoir(Opposition), le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboïgo a affirmé, ce jeudi 17 octobre 2019 que le parti travaille avec l’ensemble des militants, afin de  remporter les futures  élections législatives et présidentielles de 2020 au Burkina Faso.


«Nous allons travailler avec l’ensemble des militants de notre parti, à ce que le CDP revienne au pouvoir en 2020 au Burkina Faso», affirmé le président du CDP, Eddie Komboïgo.

Le premier responsable l’ex-parti au pouvoir s’exprimait jeudi 17 octobre 2019 à Ouagadougou,  à l’occasion d’une Assemblée générale  (AG) des personnes vivant avec un handicap du dudit parti. A l’occasion, il a précisé que le Bureau exécutif national (BEN) s’engage avec lui pour la  conquête du fauteuil présidentiel des scrutins électoraux à venir dans le pays.

Pour lui, le CDP est une formation politique de paix et de progrès qui prône la cohésion sociale et la réconciliation nationale, des facteurs de développement d’une nation.

Au sujet de la crise qui secoue le parti depuis un certain temps, M. Komboïga a expliqué  que le président d’honneur, Blaise Compaoré a demandé les rapportages des sanctions de certains cadres du parti issus du congrès extraordinaire du 22 septembre dernier.

A l’en croire, BEN va se conformer aux décisions du fondateur Compaoré pour une «bonne» cohésion au sein du parti en vue d’affronter les futures échéances électorales au Burkina Faso.

 Eddie Komboïgo a indiqué que le CDP est prêt à accueillir les sanctionnés  dans la discipline et a exhorté à les recevoir à leur sein avec respect et humilité.

«Tout peut arriver dans un parti mais soyons tolérants pour la bonne cause de notre parti», a-t- confié.

A l’écouter, il va œuvrer à l’établissement des Cartes  nationales d’identité burkinabè (CNIB) au profit du monde vivant avec un handicap, afin  qu’il puisse accomplir son devoir civique pour les scrutins à venir au Burkina Faso.

 Le président du CDP a aussi promis d’apporter des réponses aux doléances des personnes vivant avec un handicap sur leur représentation dans les instances communales, régionales,  etc. «Avec l’attente de nos militants, nous pouvons venir à bout de la recrudescence des attaques terroristes dont notre chère nation fait face depuis 2016», a-t-il soutenu.

Le porte-parole des personnes vivant avec un handicap du CDP, Irénée Norgo   a souligné que les militants soutiennent toujours le parti  pour une victoire éclatante au soir des élections présidentielles au Burkina. M. Norgo a précisé que  le monde vivant avec un handicap encourage le parti dans sa bataille électorale de 2020, d’où une AG au siège du parti pour discuter de la vie du CDP.

Il a signalé que cette rencontre  avec les responsables  connaîtra la participation de plus 200 personnes issues des arrondissements de la  ville de Ouagadougou.

«Le CDP est  parti de paix, de tolérance et nous allons toujours l’accompagner pour qu’il parvienne au pouvoir en 2020 au Burkina», a conclu Irénée Norgo.

Alex Lebon KANY